Ont-ils découvert un gisement de pétrole pour être aussi gracieusement payés ? 
Autant les concepts du coran et de la sunna sont sacrés pour les musulmans, autant le syndicalisme devrait l être pour les travailleurs. 
Nos représentants ont trahi les idéaux syndicaux pour lesquels des femmes et des hommes ont été torturés voire tués pour avoir tenu tête aux concepteurs de la plus grande révolution de tous les temps, qui est l’industrialisation. 
Cette trahison du syndicalisme est comparable à celle commise par certaines personnes en égorgeant leurs congénères au nom de la religion 
Hélas ! Ceux qui sont censés défendre les travailleurs ne défendent que  leur petite personne parce qu ils sont petits de par leur éducation, leur instruction, leur principes, leur courage, leur dignité. En un mot ils sont petits donc leurs actes sont insignifiants, minables, bas, dégouttants, 
Pour porter la casquette de syndicalistes il faudrait avoir certaines qualités humaines comme l’humilité, la conviction, la droiture, l’honnêteté, le courage, l’intelligence, être un homme quoi, mais les  représentants “ratons de l’UGTA ENTP n’ont n’en point. Leur seul souci est comment traire le maximum de la vache (entp) voire sucer son sang après tarissement en lait. Ils n’ont d’yeux que pour leur bulletin de paie ainsi que toute les miettes qu’ils peuvent ramasser comme par exemple les puces de mobile, les séjours dans les hammams, les gâteaux et les limonades lors des réceptions etc.… Quelle bassesse ! 
Certains membres du staff du syndicat sont beaucoup mieux rémunérés que les cadres supérieurs de l’entreprise sans fournir le moindre effort et sans obligations de résultats. Ils oublient qu’un salaire se mérite et qu il faut suer pour le gagner dans la dignité.    
Le premier d’entre eux a une prise en charge de 12 mois sur douze à l’hôtel HILTON qui s’élève tenez vous bien à 30 000 DA par jour, il bénéficie de billets d’avion gratuits à sa guise. Il revient à l’entreprise à plus 150 millions par mois. 
Ce écrit n’aura aucune influence sur eux car ils n’ont aucune conscience, d’ailleurs sont ils en mesure de comprendre ce qui, pour un homme normalement intelligent est une déculottée. 
Comme des chiens errants ils vont du bureau de voyage au restaurant cherchant des poubelles pour satisfaire leur besoin en odeur nauséabonde  indispensable à leurs instincts. 
Ils  sont  formatés uniquement pour comprendre ce qui relève du premier degré comme manger, dormir et chier. 
Les travailleurs revendiquent leurs droits, les syndicalistes demandent des privilèges. Tout un océan nous sépare.YA BOU RAB.

Laisser un commentaire